88294_edited_edited_edited.jpg

Le projet

Un projet transfrontalier unique et ambitieux 
au bénéfice des patients atteints de cancer. 

Pastille_duree_projet_EP-PT.png
Equipe_travail_presentiel.png

Le projet INTERREG V A « EP/PT – Équipe transfrontalière de protonthérapie » est le fruit d’une constatation et d’une réflexion menées en partie depuis 2020 par le Professeur Peiffert, directeur général de l’Institut de Cancérologie de Lorraine. Pour cause, la prise en charge du cancer est un enjeu majeur des territoires de la Grande Région et des besoins réels de soins en protonthérapie ont été identifiés. En ce sens, le projet s’inscrit dans une démarche générale d’amélioration des services sanitaires du réseau transfrontalier et d’intensification de la coopération entre les différents acteurs du secteur de la santé en Grande-Région. 

Le projet INTERREG V A « EP/PT – Équipe transfrontalière de protonthérapie » vise à améliorer l’accès à la protonthérapie en Grande Région*. 

 

Cela se traduit par la création d’un réseau de professionnels en radiothérapie (oncologues médicaux et physiciens médicaux) qui se coordonnent, se forment et développent l’accès à la protonthérapie sur un périmètre transfrontalier (France, Luxembourg, Allemagne, Belgique), pour assurer la rapidité, l’égalité et la proximité d’accès à ce traitement pour tous les patients. Cette équipe a pour objectif de répondre au manque actuel de centre de protonthérapie en Grande Région, afin de faciliter l’accès pour les patients grands-régionaux à cette technique de pointe, tout en posant les bases solides d’une dynamique de coopération grande-régionale en termes de formation et de recherche.

Pour constituer et mettre en place concrètement ces nouvelles filières d’adressage nationales, l’équipe transfrontalière de protonthérapie a créé un partenariat avec le centre de protonthérapie existant : l’UZ Leuven.

* La Grande Région rassemble :

  • l'Allemagne : la Sarre et la Rhénanie-Palatinat,

  • la France : la Lorraine,

  • le Luxembourg : le Grand-Duché de Luxembourg,

  • la Belgique : la Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Communauté germanophone.

Carte_Grande_Region_loupe.png
coût.png
axeprio.png
axeprio.png

Ambitions du projet

À terme, le projet délivrera :

Formation

Former tous les membres du projet (médecins
et physiciens) à la protonthérapie, afin
d’obtenir des pratiques homogènes.

Outil

Développer une plateforme
informatique (système de
planification de traitement)
permettant de choisir les patients pour lesquels la protonthérapie représente un
bénéfice.

Partenariat

Développer un partenariat avec un centre de protonthérapie existant pour structurer l’accueil des patients

en Grande Région.
 

Réseau

Développer un fort réseau de coopération transfrontalière

en recherche clinique afin
de proposer de nouveaux protocoles de recherche.

Drapeau_Europe.jpg

À propos d'INTERREG

INTERREG, ou la « coopération territoriale européenne (CTE) », s’inscrit dans le cadre de la politique de cohésion européenne. Cette politique vise à renforcer la cohésion économique, sociale et territoriale en réduisant les différences de développement entre les différents territoires de l’Union européenne. Financé par le « Fonds Européen de Développement Régional » (FEDER), INTERREG constitue depuis plus de 30 ans le cadre pour des coopérations transnationales, transfrontalières et interrégionales.

 

Le projet EP/PT s’inscrit dans le programme INTERREG V A Grande Région. Ce programme soutient des projets de coopération transfrontalière entre acteurs locaux et régionaux issus des territoires qui composent la Grande Région. Par le biais de ces coopérations transfrontalières, le programme vise à renforcer la cohésion territoriale, sociale et économique de l’espace grand-régional en réduisant les effets négatifs des frontières. Peuvent être soutenus aussi bien des projets de proximité que des actions d’envergure à l’échelle du territoire de la Grande Région.

woman-holding-european-union-envelope.jpg